Vision

Réconcilier écologie et économie, une raison d’être autant qu’une ambition pour toutes les entreprises

Laurent Desplaces Président de Leasecom

L’économie circulaire n’est pas qu’un mot à la mode ! Elle favorise un meilleur usage des ressources naturelles, en rallongeant les cycles de consommation et la vie des produits. Et elle mobilise les collaborateurs ! Mais comment ralentir notre rythme de consommation sans mettre en danger l’économie ? Et quels en sont les avantages concrets pour votre entreprise ? Laurent Desplaces, PDG de Leasecom, expose sa vision du leasing circulaire.

L’économie circulaire part du constat que ce qui n’est plus utile aux uns peut l’être encore à d’autres – que ce soit pour le même usage (téléphones de seconde main ou « reconditionnés » par exemple) ou pour un usage différent (recyclage des composants électroniques des matériels mis au rebut). Ainsi, les biens circulent davantage, offrant une seconde vie à la plupart des équipements, ce qui permet à un écosystème plus large d’en profiter. On optimise alors la création de valeur, aussi bien écologique qu’économique.

De plus, la mobilisation des entreprises sur ces thèmes ô combien cruciaux pour l’avenir de notre planète constitue une source importante de fierté et de motivation pour l’ensemble des collaborateurs. Une étude récente de la Bank of America Merrill Lynch montre ainsi que les entreprises qui ont mis en place une démarche RSE avancée surperforment de cinq à dix points en Bourse par rapport aux indices de référence !

Autre chiffre, autre exemple : en 2021, 10 % du bonus des dirigeants d’Apple sera conditionné à des critères sociaux et environnementaux. Pour la marque à la pomme – comme pour la plupart des entreprises désormais – l’atteinte d’une haute performance environnementale et sociale est devenue vitale.

Découvrez les avantages de l’économie circulaire

    Quels avantages concrets pour mon entreprise ?

    Vous ne souhaitez plus réaliser des investissements lourds dans des matériels qu’il faudra renouveler dans trois ans en raison des sauts technologiques ? Vous voulez réduire l’empreinte écologique de vos équipements et améliorer votre bilan RSE ? Les avantages économiques du leasing « circulaire » sont nombreux et très concrets.

    • Un coût optimisé : vous ne payez pas pour toute la durée de vie de l’actif, seulement celle durant laquelle il a de la valeur pour votre activité. Votre partenaire locatif a anticipé la deuxième vie de l’équipement afin de vous proposer un loyer juste, correspondant à vos besoins.
    • Des contrats accessibles : en anticipant finement les débouchés de reconditionnement, il est possible de proposer des solutions de location financière même pour des volumes modestes ou des profils plus risqués (jeunes entreprises, par exemple).
    • Des services ajoutés : il ne s’agit pas seulement de financer, mais aussi de vous décharger de la gestion des actifs. Le traitement de vos équipements en fin de contrat, le suivi régulier de votre parc, la relation client de proximité, le service après-vente, la maintenance, apportent un surcroît de valeur au contrat de location financière.

    La pression du consommateur – développement de la vente de matériels d’occasion – et du régulateur – engagement de l’Union européenne contre l’obsolescence programmée, à travers notamment la notion de réparabilité – va entraîner dans les mois à venir un développement important des marchés de l’occasion, y compris pour les équipements professionnels. C’est le sens de l’histoire. Les acteurs de la location financière organisent la circulation des biens et la répartition de valeur au sein de cet écosystème vertueux.

    Laurent Desplaces
    Président de Leasecom

    Proposer des contrats plus justes et sur mesure nécessite d’une part une excellente connaissance des actifs que l’on finance ainsi que des marchés secondaires associés et d’autre part des compétences pointues en ingénierie financière. Ainsi, il est possible de créer des contrats qui équipent l’entreprise sans la suréquiper, dont la durée couvre précisément les besoins réels et optimise le loyer.

    La rotation des actifs ne cesse d’accélérer. De plus en plus d’entreprises souhaitent savoir ce que deviennent leurs équipements en fin de contrat. En ce qui concerne les loueurs, il va donc falloir être en mesure de prendre des engagements forts sur ces questions. Cela passe par un monitoring rigoureux du portefeuille d’actifs, une expertise opérationnelle avérée ainsi que des partenariats de confiance pour le traitement aval des équipements.

    • 12 000 Mds $

      chiffre d’affaires cumulé des 1 500 entreprises engagées dans des objectifs de neutralité carbone

      (Source : New Climate Institute & Data-Driven Envirolab)

    • 371 millions

      nombre d’équipements électriques et électroniques professionnels mis sur le marché en 2019 en France

      (Source : ADEME)

    • 2,2 millions

      nombre de smartphones reconditionnés vendus en France en 2019

      (Source : Usine digitale)

    Au cœur de l’économie circulaire

    Au cœur de l’économie circulaire