#News - 17 Nov 2016
Google+ LinkedIn Email

Marquer cette page

Saeco, un partenaire convaincu
par la location financière évolutive proposée par Leasecom

 

En restauration rapide, une offre attrayante autour du café constitue une vraie valeur ajoutée qui concourt au développement du chiffre d’affaires d’une entreprise. La marque italienne Saeco fondée en 1981 en Italie à Gaggio Montano, sera le premier fabricant au monde en 1985 à concevoir un système innovant entièrement automatique à moulin intégré destiné à la réalisation de l’espresso italien.

Depuis la marque Saeco propose un nouveau service pour le moins novateur. En partenariat avec Leasecom, filiale du groupe Crédit Mutuel Arkéa, le fabricant de machines à café professionnelles et de distributeurs propose sa nouvelle gamme de matériels proposés en location financière évolutive sous la forme de Concept Corner.

Aujourd’hui, 70% des gestionnaires Saeco convertis à  la location financière

« Depuis deux ans, en partenariat avec Leasecom qui nous élabore des offres sur-mesure à des conditions très intéressantes, nous aidons nos revendeurs à s’équiper grâce à la location financière évolutive, explique Guy Renault, Directeur commercial de Saeco.
C’est une solution facile à mettre en œuvre, qui ne pèse pas sur leur bilan et leur laisse des marges de manœuvre financières. Ils peuvent ainsi disposer de matériel neuf plutôt que de reconditionner d’anciennes machines. Nos gestionnaires sont sensibles à ces atouts. Aujourd’hui, 70 % d’entre eux choisissent de louer plutôt qu’acheter, contre 30 % auparavant. »

Interrogé sur sa collaboration avec Leasecom, Guy Renault s’estime « bien accompagné. »

« Outre une interlocutrice dédiée très présente à nos côtés et très réactive, Leasecom met à notre disposition, sur un Intranet réservé à ses partenaires, une palette d’outils en ligne qui nous font gagner beaucoup de temps et facilitent la gestion des contrats.
Nous pouvons par exemple saisir nos demandes de financement et savoir immédiatement si elles sont acceptées ou enfin suivre l’avancement de la mise en place de chaque contrat. »