Laurence Navucet, Responsable de l’administration des ventes chez 20-20 Technologies France

1/ Pouvez-vous-nous présenter votre entreprise ?

20-20 Technologies France est la filiale d’un groupe canadien, leader mondial de la fourniture de solutions de design et planification aux métiers de l’agencement intérieur, notamment pour le marché de la cuisine. Nos logiciels s’adressent aussi bien aux fabricants de meubles qu’aux revendeurs, aux artisans qu’aux grandes enseignes comme But ou Ikea.
Nous sommes installés à Mouans Scartoux, dans les Alpes-Maritimes, avec un réseau de formateurs et de commerciaux qui sillonnent l’hexagone. L’entreprise emploie au total 500 personnes dont 46 en France où elle réalise un chiffre d’affaires annuel de sept millions d’euros.

2/ Vous utilisez la location financière évolutive pour financer vos ventes : pourquoi ?

La location financière est très séduisante pour nos clients indépendants qui sont souvent à la tête de toutes petites structures. C’est la première solution que l’on met en avant quand nous échangeons avec eux. Elle leur permet à la fois de conserver de la trésorerie, de faire des économies et de bien maitriser leur budget. Ils gagnent du temps grâce à des solutions de financement proposées « clés en main » et peuvent mettre à jour régulièrement leurs logiciels. La location financière évolutive a aussi des avantages pour notre entreprise : nous sommes payés tout de suite et nous renforçons le lien avec notre clientèle.

20-20 Technologies fait en sorte d’être davantage qu’un simple fournisseur de logiciels : un véritable partenaire qui aide chaque client à valoriser ses produits en cultivant avec lui une vraie proximité.

La location financière conforte cette démarche puisque nous sommes à leurs côtés pendant plusieurs années. C’est pourquoi nous souhaitons développer le recours à cette solution de financement avec nos clients grands comptes : nous avons d’ailleurs commencé à évoquer le sujet avec certains d’entre eux et nous nous sommes rendus compte que cela les intéressait.

3/ La montée en puissance de l’économie de l’usage a-t-elle un impact sur le recours à la location financière ?

Le fait de payer l’usage est certes de plus en plus prisé, mais la location financière reste réservée aux entreprises solides. Or, actuellement, nos clients indépendants, qui sont les plus susceptibles de souscrire ce type de contrat, souffrent de la crise économique.

4/ Qu’appréciez-vous le plus chez votre partenaire Leasecom ?

La qualité de la relation commerciale. Leasecom a mis à notre disposition une interlocutrice dédiée qui s’intéresse à notre activité, passe régulièrement nous voir avec des propositions, fait preuve de grande réactivité quand on la sollicite, apporte de nouvelles idées…

Avec Leasecom, nous pouvons optimiser notre présence lors des Salons et événements professionnels grâce à des taux attractifs et des solutions marketing. Ils cherchent toujours à nous accompagner au mieux, par exemple en simplifiant les procédures administratives grâce à la signature électronique qui arrive. Et ils nous aident à développer l’activité : ainsi, en ce moment, nous étudions avec eux la manière de proposer à nos grands comptes des solutions SaaS financées en location.